Les célébrations existent depuis tout temps. Que ce soit des évènements professionnels, des fêtes culturelles, religieuses, communautaires, tout peut être prétexte pour célébrer. La question qu’on se pose aujourd’hui c’est pourquoi cela a du sens de fêter ces petits comme ces grands évènements de la vie.

Mélissa, Wedding & Event Planner chez Once Upon a Dream, nous partage son opinion sur le sujet.

 

Tu es wedding planner, autrement dit tu organises des mariages. Pourquoi est-ce important pour toi de fêter cet événement ?

Célébrer un événement quel qu’il soit représente pour moi une façon de dire merci à la vie.

Merci de pouvoir avoir la chance de vivre ces moments, de les partager avec des personnes qu’on apprécie.

blog-once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-mariage-antilles-celebration-6

Célébrer un évènement c’est une manière de nous retrouver avec un groupe de personnes et profiter de l’instant présent. C’est le moment de resserrer les liens, créer des souvenirs, s’en remémorer.

C’est aussi l’occasion de rencontrer de nouvelles personnes, échanger des connaissances.

À l’heure actuelle, la vie est rythmée par les nouvelles technologies et les réseaux sociaux. C’est un moyen de sortir du virtuel et se concentrer sur la réalité et ce qui importe vraiment.

Après tout on a qu’une vie, pourquoi ne pas la célébrer ?

 

 

À l’heure actuelle, fêter un événement relève plutôt du purement commercial non ?

Selon les coutumes de chacun, certains évènements vont avoir plus d’importance que d’autres.

En règle générale, il y a les dates « calendrier ». C’est à dire les anniversaires, les fêtes des mères, pères, grand-mères, la saint-valentin etc.

Puis il y a les fêtes religieuses ou culturelles, qui pour certaines, sont devenues un vrai commerce, alors les personnes ne sentent plus vraiment l’importance de célébrer ces évènements.

C’est alors à eux de se remémorer ou de se renseigner sur le pourquoi de ces fêtes.

Mis à part manger des crêpes à la chandeleur, pourquoi fête-t-on cela ? Par exemple c’est tout bête mais il n’y a pas longtemps je me suis intéressée à la Saint Valentin.

Pour la plupart d’entre nous c’est un produit purement commercial, qui a été fait uniquement dans le but de s’offrir des cadeaux, autrement dit encore dépenser de l’argent.

Et bien en fait j’ai creusé, il s’avère qu’à la base c’est une fête d’initiative religieuse, pour tout simplement célébrer l’amour et la fécondité !

Nous avons un devoir je pense envers notre communauté pour les générations futures, de transmettre cet héritage avec les valeurs qui l’accompagnent.

 

Quelles sont les règles d’or pour organiser une célébration ?

blog-once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-mariage-antilles-celebration-6

Pour mener à bien un événement, quelques règles de base s’imposent :

  • prévoir l’événement à l’avance;
  • répartir l’organisation sur la longueur, ne pas attendre le dernier moment;
  • définir la date, le lieu et les intervenants au plus tôt;
  • définir un budget précis et adapter l’événement au budget dont on dispose;
  • prévenir les invités
  • mettre en place une équipe si besoin et définir le rôle de chacun dans l’organisation
  • après l’événement, toujours remercier ses invités (et prestataires) !

 

 

Quels sont les risques ?

Toute organisation comporte des risques. S’ils apparaissent en amont, ils peuvent avoir un impact sur l’organisation mais ils restent maitrisables.

Les risques les plus délicats représentent les impondérables qui peuvent survenir le jour de l’événement. Les risques sur lesquels on ne peut pas intervenir sont par exemple les aléas climatiques.

Le seul moyen pour dévier ces aléas est en prenant en compte lors de l’organisation de l’événement le lieu géographique avec le climat qui s’y rattache.

Si l’événement doit avoir lieu en décembre à Paris, mieux vaut ne pas le prévoir en extérieur !

De façon plus générale les risques liés à l’événement reposent sur des petites choses qui peuvent déraper comme une annulation de dernière minute d’un inivité ou prestataire.

Dans ce cas il faut toujours prévoir des plans B et C !

Une règle capitale est en vigueur en cas de problème : accepter la situation, rester zen, être réactif pour comprendre rapidement et trouver la solution efficace.

 

 

Un mot pour conclure ?

Célébrer ou non un événement relève du choix et des croyances personnelles.
Cependant avant de tirer un trait dessus, remémorez-vous l’origine et la signification de ces fêtes. En quoi elles pourraient être importantes pour vous, ce qu’elles vous apportent.

Pour ma part, la célébration a toujours fait partie de ma vie, donc ça ne va pas s’arrêter demain !