Métier en vogue car il évoque les strass et paillettes, le métier de Wedding Planner reste parfois méconnu de certains.

Car parfois un retour sur expérience vaut mieux qu’une multitude de documentation, Mélissa, Wedding & Event Planner de Once Upon A Dream nous détaille son parcours.

 

On voit sur ton site et les réseaux ton activité mais on ne te connait pas vraiment. Qui est Mélissa de Once Upon a Dream ?

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-3

Mélissa de Once Upon a Dream c’est une fille qui a toujours plein d’idées et de rêves dans la tête !

Malheureusement pour moi, je n’arrête jamais de réfléchir ce qui m’a causé des cheveux blancs très tôt !

Je suis ambitieuse, rêveuse, curieuse, voyageuse, partante pour tout. Entière, j’aime la vie, j’aime les gens, j’aime faire la fête (oui un peu trop lol).

Je suis très proche de ma famille, mes amis, j’adore le contact avec les gens. D’ailleurs partout où je vais-je garde toujours contact ne serait-ce qu’avec une personne !

Je fais partie des « attachiantes ». Oui c’est vrai je suis une râleuse, mais je me dévoue entièrement à ceux que j’aime, et à l’humain en général.

J’aime rendre service, j’adore voir les gens heureux, voir leur épanouissement s’agrandir. Si je peux y contribuer d’une manière ou d’une autre je le fais.

 

Si tu devais trouver un mot pour te définir ?

Humm pas facile du tout ! Le mot qui me définit pour sûr est la persévérance. Ça, dès que j’ai une chose en tête impossible de me l’enlever il faut que j’y parvienne !
La polyvalence aussi, car je suis un couteau suisse (ça sert quand on est organisatrice d’évènements) !

 

Maintenant entrepreneur, on suppose que tu as fait du chemin pour en arriver là. Raconte-nous ton parcours.

 

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-9Je ne suis pas très vieille j’ai 27 ans, mais en effet j’en ai fait du chemin quand même ! Depuis l’âge de 17 ans je travaille et je ne me suis jamais arrêtée.

J’ai commencé par un bac STG communication et gestion des RH, puis j’ai continué avec un BTS assistant de gestion. Ma prof de communication voulait que je sois polyvalente, et merci à elle car ça m’a beaucoup servi.

Je me suis spécialisée dans mon domaine de prédilection en faisant une licence en alternance communication et marketing. Puis à l’issue je me suis lancée sur le marché du travail !

J’aurais pu continuer en Master, mais j’en avais suffisamment appris en licence pour pouvoir travailler tout de suite. Et puis pour payer mon école je faisais des missions en tant qu’hôtesse évènementielle alors ça m’avait vraiment donné l’envie de travailler dans ce milieu.

 

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-2Mon parcours professionnel est disons peu commun : je n’ai jamais eu de CDI car je n’en trouvais pas en communication. J’ai fait beaucoup de missions en intérim ou en CDD dans des petites comme des grosses boîtes.

J’ai fait plusieurs métiers mais ça reste dans le domaine de la relation client, le commerce, la gestion-administration et l’évènementiel.
J’ai organisé des salons professionnels, des séminaires professionnels dans la France métropolitaine et Outre-mer, j’ai géré des gros portefeuilles clients…

Et quant aux domaines des entreprises, j’ai travaillé chez des avocats spécialisés dans l’immobilier, chez ERDF, chez BNP PARIBAS (oui oui j’ai été conseillère bancaire), chez L’OREAL, en Mairie aussi.

Bref la liste est longue, je vous dis je suis un couteau suisse !

Si vous vous intéressez aux domaines d’études pour faire Wedding planner, lisez mon article sur ce sujet.

 

 

Racontes-nous un peu ton expérience d’entrepreneur, comment en es-tu arrivée à fonder Once Upon a Dream. À quel moment t’es venue l’idée de faire Wedding & Event Planner ?

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-4Du plus loin que je me souvienne, l’évènementiel a toujours fait partie de ma vie. Petite j’ai grandi dans une famille où la fête règne, mes grands-parents organisaient des réunions familiales tous les mois où on faisait la fête. Avec mes cousines on organisait des spectacles de danse, nos tantes nous filmaient c’était de la grande production !

Plus sérieusement en grandissant j’organisais toujours des choses pour ma famille et mes amis, c’est naturellement que dans mes études j’ai fait ce choix. Les mariages c’est venu après.

Deux ans après ma licence donc en 2015, je suis partie aux Etats-Unis pour faire fille au pair. J’ai toujours adulé la culture américaine et j’avais besoin de perfectionner mon anglais qui était une catastrophe. C’est là que les mariages sont devenus une idée claire et évidente pour moi.

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-5J’y suis retournée l’année suivante début 2016 car je m’étais fait beaucoup de contacts, c’est là que j’ai suivi ma formation de Wedding & Event planner au City College de San Francisco. Comment vous dire que c’est l’expérience qui a marqué ma vie !

Voilà un peu le cheminement, du coup en rentrant en France en juin 2016 j’ai tout de suite travaillé sur mon business plan et j’ai créé l’entreprise en juillet 2017.
J’ai travaillé sur des mariages entre temps avec d’autres wedding planner, et depuis c’est uniquement moi !

 

 

Es-tu mariée ? Si oui as-tu engagé une Wedding Planner ?

J’ai un chéri, 3 ans d’amour, mais je ne suis ni mariée ni fiancée. C’est évidemment mon but ultime je rêve de ça depuis toute petite mais on ne peut pas avoir le contrôle sur tout !

Et quand ce sera le cas, oui je ferais appel à une collègue ! Je veux être la Queen, hors de question que je lève le petit doigt !

 

Qu’est-ce qui te motive dans ce métier ?

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-7

J’adore l’organisation, voir un projet partir de rien, imaginer, créer et le voir aboutir. Et surtout J’ADORE voir la surprise, l’émerveillement sur leurs visages.
Sortir de sa zone de confort, car j’aime les challenges donc les demandes farfelues ne me font pas peur au contraire.
J’aime voir les gens s’aimer, donner moi-même de l’amour, en recevoir, alors évoluer dans ce domaine me rend épanouie au quotidien.

 

 

 

Quelles ont été les embûches et que pourrait-on éviter selon ton expérience ?

once-upon-a-dream-wedding-planner-guadeloupe-entrepreneur-6

Le métier de Wedding & Event Planner n’est pas facile c’est une chose, et être entrepreneur l’est encore moins c’est une autre chose.

Mon atout c’est que je suis super compétente et performante en matière d’organisation, administration, l’évènementiel ça me connaît.
Par contre mon souci personnel est qu’en tant que commerciale, je suis nulle. Du moins j’étais nulle car je me suis améliorée quand même ! Mais j’ai encore du chemin à faire.

Quand on est entrepreneur on est obligé de savoir tout faire, et ce point-là est vraiment clé car si vous ne savez pas vendre, qui va le faire pour vous ?

On débute donc souvent on est seule, ce n’est pas facile. Je vous conseillerais de vous former un peu dessus, ou alors de vous associer à une personne commerciale ou analyste stratégique.

Mon autre gros soucis est que je ne suis pas chiffres je n’aime pas ça. Comptabilité, commerce avec atteinte d’objectifs chiffrés, c’est vraiment pas mon domaine.
J’ai maintenant appris à le faire car quand vous êtes entrepreneur c’est un gros gros gros soucis. Si comme moi vous êtes tourné vers l’humain, sois stoppez tout et changez de métier, sois faites-vous violence et dites-vous qu’un business demandera surtout des atteintes d’objectifs chiffrés. Donc finit les prestations gratuites ou bien en-dessous du marché, même si on débute.

 

Ton entreprise dans 5 ans comment tu l’envisages ? 

Humm déjà encore là ! Je souhaite me développer dans la Caraïbe (voir article sur la Caraïbe). J’espère que mon activité sera assez bien lancée pour pouvoir entamer mon deuxième projet qui est la formation de Wedding & Event Planner à la façon Mélissa ;).

 

Pour finir, quels conseils aurais-tu à donner à celles qui souhaiteraient suivre cette voie ou celle de l’entrepreneuriat ?

Si vous vous sentez de le faire, si vous y pensez jour et nuit, si vous êtes de nature leader aussi c’est important, foncez !

Ma devise c’est YOLO, on ne vit qu’une fois. Donc autant vivre sans regrets ! Mais ne foncez pas avec des œillères, gardez toujours les yeux ouverts partout car il faut savoir faire face aux imprévus et savoir rebondir sans cesse. Parce que oui il y en aura des imprévus … Mais il faut toujours POSITIVER !